ferronnerie

Traitement/production des métaux

Situation initiale

In l'industrie de la métallurgie et de la transformation de métaux utilise les processus les plus divers afin de fabriquer les produits dans la qualité souhaitée. Il existe des procédés de séparation de copeaux, de traitement de surface et de façonnage. En fonction des différentes matières utilisées dans le processus, l’eau peut représenter un élément indispensable dans un grand nombre de ces procédés. Les natures d’effluents suivantes comptent parmi les plus typiques dans l’industrie métallurgique : les émulsions (fluides de coupe et lubrifiants), les agents de démoulage (poteyage pour aluminium coulé sous pression, autoclave), les eaux de lavage, les bains actifs et de rinçage, les effluents galvaniques et de tribofinition ainsi que les eaux de rinçage de ressuage dans le contrôle non destructif. La plupart du temps, ces effluents ne sont pas utilisés et doivent être éliminés à l'extérieur de l'usine. Il existe pourtant une autre solution !

Nos technologies d’évapo-concentration vous permettent de nettoyer les eaux de process, qui contiennent jusqu’à 98 % de distillat réutilisable. Vous pouvez sans problème réintroduire le distillat dans le process industriel, et par conséquent le réutiliser. KMU LOFT développe une solution complète adaptée à votre process et à la qualité d'eaux de process.

Vers les évaporateurs sous vide KLC

 
 

Solution :

traitement des effluents et réduction / suppression des opérations de traitement extérieur

  1. Les effluents produits sont collectés dans des cuves de capacité variable.
  2. Pour la séparation préalable des phases huileuses en surface et des boues décantables, les effluents passent à travers un décanteur huile et boue situé en amont de l’évapo-concentrateur.
  3. La phase aqueuse est enfin traitée à l’aide d’un évapo-concentrateur sous vide KMU LOFT Cleanwater.
  4. Dans le cas où des phases huileuses libres se trouvent encore dans le distillat, celles-ci peuvent facilement être éliminées à l’aide d’un séparateur à coalescence.
  5. Le distillat produit peut à présent être réintroduit dans le cycle de production.
  6. Le concentrat résiduel restant en proportion minime est traité en externe.

Avantages:

  • Jusqu’à 98 % d’économies d’eau
  • Niveau d’automatisation très élevé
  • Qualité constante du distillat
  • Fiabilité du processus de traitement des effluents et sécurité au travail
  • Réduction des coûts énergétiques et des coûts d’exploitation
  • Quantité considérablement réduite d’eau polluée / effluents envoyés en élimination externe